Expanded Play Time – 2004

Title:
Expanded Play Time
Date:
2004
Specifications:
Vidéo SD, 16/9, 576i
4'57''
Team:
En collaboration avec Swann Thommen

La vidéo Expanded Play Time est un essai de spatialisation d’une scène de film. Comme chaque prise de vue correspond à un angle de vision, un cadrage spécifique et indépendant des autres, le montage permet alors de se déplacer d’un point de l’espace à un autre, sans continuité spatiale. Cela crée une fragmentation visuelle qui trouble toute référence à une vision périphérique. Filmer un lieu, c’est donc le découper. Ainsi, le collectif_fact a tenté de rendre visible l’architecture d’une scène de film : tous les plans tournés pour la séquence de la salle d’attente du film de Jacques Tati «Play Time» (1967) ont été placés dans un espace tridimensionnel. Le collectif_fact a reconstitué une sorte de maquette de l’espace filmique tout en respectant la durée, l’ordre d’apparition des plans et la bande son. Cette spatialisation permet de montrer une unité de lieu simultanée à tous les plans. L’accent n’est plus mis sur un plan en particulier, mais sur l’espace que ceux-ci génèrent ensemble en s’ajoutant les uns aux autres, perdant même la notion globale de l’action au profit de cet espace. Petit à petit, un espace cinématographique se construit, l’action d’un plan une fois terminée laissant derrière elle la trace du décor dans lequel elle s’est effectuée. En recomposant cette séquence à l’intérieur d’un espace tridimensionnel virtuel et en filmant les plans qui la composent, le collectif_fact a tenté de créer, en quelque sorte, une nouvelle architecture cinématographique.

Back to top