bubblecars – 2004

Title:
bubblecars
Date:
2004
Specifications:
Vidéo SD, 4/3, 576i
6'28'', en boucle
Team:
En collaboration avec Swann Thommen

Mise en place du décor: une route qui se perd au loin, des lampadaires, dont un, clignote pour accentuer le côté «suspense». Un espace atmosphérique dont le jeu et la représentation font référence à l’univers artificiel d’Hollywood. En ayant recours uniquement aux accessoires nécessaires à sa compréhension, cet environnement ressemble à certaines images véhiculées par le cinéma américain. Attente.
L’événement qui aura lieu sera alors court, absurde, irréel bien qu’il fasse référence à l’imagerie catastrophiste du cinéma. Ainsi, il provoque un décalage entre l’attente que cet espace peut engendrer, et ce qu’il arrive si celui-ci ne répond pas au stéréotype.
Contrairement au cinéma hollywoodien qui toujours surenchérie le mimétisme et le réalisme, notre vidéo tend à une réduction de ces effets. En effet, nous avons économisé les moyens utilisés et nous avons exploité une esthétique «low tech». La technique utilisée est donc totalement liée au projet car elle permet de détourner un modèle avec les mêmes moyens. Le son renforce lui aussi l’irréalisme car il ne concorde que partiellement avec l’image.
Deuxièmement, nous avons décidé de nous basé sur un modèle narratif simple qui rappelle bon nombre des scénarios de films d’action. En effet, il nous semble qu’actuellement la logique narrative de ceux-ci est redondante et laisse une impression de déjà-vu. Ainsi, tout en réduisant les éléments montrés au minimum, nous continuons de produire une micro histoire. Cette vidéo est un jeu qui rend les éléments du langage cinématographique apparent.
Finalement, on est tenté de se dire que rien ne s’est passé, comme dans les films où la catastrophe est toujours maximale mais jamais définitive.

Back to top