News

  • CAMÉRA(AUTO)CONTRÔLE
    50JPG, Centre de la Photographie, Geneva, CH
    Exhibition 01.06 – 31.07.2016

    CPGgrande

    CAMÉRA(AUTO)CONTRÔLE
    50JPG, 50 Jours pour la Photographie à Genève

    Opening May 31th 2016, 6pm

    Exhibition from the 1st of June 2016 to the 31st of July 2016

    THE TRIENNIAL 50JPG EXAMINES OUR CONTEMPORARY SOCIETY THROUGH THE SPECIFIC USE OF PHOTOGRAPHY. EACH EVENT IS BUILT AROUND A THEMED EXHIBITION ORGANIZED BY THE CPG AND HELD AT THE BAC (BUILDING FOR CONTEMPORARY ART). THE EVENT IS SUPPORTED BY EXHIBITIONS PROPOSED IN OVER 30 SPACES IN THE GENEVA AREA.

    The exhibition Caméra(Auto)Contrôle is the core of the 50JPG—50 Days for Photography in Geneva 2016. It takes us right into the burning issue of drones and all other monitoring systems that use photo and video cameras. We can indeed “celebrate” a quarter of century of the monitoring of public space by automated cameras worldwide. These cameras quite often bear a sticker with a smiley asking those being recorded, whether in a car park, at a supermarket check-out, or on public transport, to smile.

    A number of artists, hackers and political activists have refused to smile, instead appropriating these surveillance devices momentarily. Their actions have remained isolated, because never before has a grassroot movement fought against the increasingly invasive presence of depersonalised cameras in public spaces. It has also been a quarter of a century in which street photographers, both amateur and professional, have met with hostility, or even aggression from citizens, the same citizens who submissively accept being recorded 24 hours a day, wherever they may be. This schizophrenic attitude might be interpreted as an internalisation of the passive acceptance of one’s image being monitored by unknown agents. The master stroke of this internalisation might well be the Selfie, where the citizen willingly smiles in front of his smartphone and shares this image of himself on social networks, and, in doing so, subjects himself to the most obvious social monitoring.

    Here we are in the era of “happy-selfexploitation” observed by philosopher Byung- Chul Han, who suggests that cognitive capitalism has brought about a paradigm shift. He replaces Michel Foucault’s bio-politics with the concept of psycho-politics, in which we, the “users”, participate with our own consent, not to say enthusiasm, in our own exploitation, by giving our images and other personal informations willingly to the giants of the Internet. Our informations is what forms their capital.

    THE ARTISTS:
    WILLIAM ANASTASI, LUC ANDRIÉ, JACOB APPELBAUM, ARAM BARTHOLL, VIKTORIA BINSCHTOK, GIACOMO BIANCHETTI, JAMES BRIDLE, LUCIEN CASTAING-TAYLOR / VERENA PARAVEL, KURT CAVIEZEL, JEAN-MARC CHAPOULIE, GAËLLE CINTRÉ, PAOLO CIRIO, EDMUND CLARK, NICOLAS CRISPINI, COLLECTIF_FACT, STÉPHANE DEGOUTIN ET GWENOLA WAGON, GUILLAUME DÉSANGES / MICHEL FRANÇOIS, HEATHER DEWEY-HAGBORG, JIMMIE DURHAM, LÉA FARIN, HARUN FAROCKI, ENRIQUE FONTANILLES, MELANIE GILLIGAN, DAN GRAHAM, G.R.A.M.,HERVÉ GRAUMANN, VINCENT-EMMANUEL GUITTER, GARY HILL, LYNN HERSHMAN LEESON, ANN HIRSCH, JAN HOFER & SEVERIN ZAUGG, MATTHEW KENYON, JOAKIM KOCJANCIC, CLÉMENT LAMBELET, JÉRÔME LEUBA, ARMIN LINKE, FRED LONIDIER, RAFAEL LOZANO-HEMMER, JILL MAGID, RUBENS MANO, JOSEP MARIA MARTIN, !MEDIENGRUPPE BITNIK, ADRIEN MISSIKA, GIANNI MOTTI, WARREN NEIDICH, CHRISTOF NÜSSLI / CHRISTOPH OESCHGER, WILLEM POPELIER, JULIEN PRÉVIEUX, CATHERINE RADOSA, SÉBASTIEN REUZÉ, JENNY ROVA, JULIA SCHER, MANUEL SCHMALSTIEG, SEAN SNYDER, JULES SPINATSCH, JONAS STAAL, JEMIMA STEHLI, FRANCK VIGROUX, VANGELIS VLAHOS, EXEMPLE

    Centre de la Photographie de Genève
    Bâtiment d’art contemporain
    28, rue des Bains
    1205 Genève

    More informations here: 50jpg.ch

  • CAMÉRA(AUTO)CONTRÔLE
    50JPG, Centre de la Photographie, Genève, CH
    Exposition 01.06 – 31.07.2016

    CPGgrande

    CAMÉRA(AUTO)CONTRÔLE
    Dans le cadre des 50JPG, 50 Jours pour la Photographie à Genève

    Vernissage le 31 mai 2016, 18h00

    Exposition du 1 juin 2016 au 31 juillet 2016

    LA TRIENNALE 50JPG EXPLORE LA SOCIÉTÉ CONTEMPORAINE EN PRENANT LA PHOTOGRAPHIE COMME FIL CONDUCTEUR. AXÉ AUTOUR D’UNE EXPOSITION THÉMATIQUE ORGANISÉE PAR LE CPG AU BAC (BÂTIMENT D’ART CONTEMPORAIN), L’ÉVÉNEMENT DÉPLOIE SON PROPOS À TRAVERS UNE VASTE CONSTELLATION DE PLUS DE 30 LIEUX PARTENAIRES DE GENÈVE ET SES ENVIRONS.

    L’exposition Caméra(Auto)Contrôle forme le noyau dur de l’édition 2016 de la triennale des 50JPG – 50 Jours pour la photographie à Genève. Elle nous plonge dans l’actualité brûlante des drones et autres systèmes de contrôle exercés par des caméras photo ou vidéo. Nous pourrions en effet « célébrer » dans le monde entier un quart de siècle de contrôle de l’espace public par les caméras automatiques. Très souvent, elles portent un sticker avec un smiley demandant aux personnes enregistrées, que ce soit au parking, à la caisse du supermarché, ou dans les transports publics, de sourire.

    Certains artistes, hackers et militants politiques ont refusé de sourire, tout en détournant momentanément ces dispositifs de surveillance. Leurs actions sont restées isolées, car jamais un mouvement citoyen n’a lutté contre la présence de plus en plus grande des caméras dépersonnalisées dans les lieux publics. Cela fait aussi un quart de siècle que des photographes de rue (street photography), amateurs et professionnels confondus, se font de plus en plus interpeller, voire agresser par des citoyens, ceux-là mêmes qui acceptent docilement leur enregistrement 24/24h, où qu’ils soient. Cette attitude schizophrénique pourrait être interprétée comme une intériorisation de l’acceptation passive du contrôle de leur image par des agents non identifiés. L’accomplissement de cette intériorisation pourrait être le Selfie, où le citoyen sourit à volonté à l’objectif de son smartphone pour diffuser son autoreprésentation sur les réseaux sociaux, se soumettant au contrôle social le plus évident.

    Nous voici arrivés dans la « happy-selfexploitation » qu’observe le philosophe Byung- Chul Han, qui avance que le capitalisme cognitif entraîne un changement de paradigme. Il remplace la bio-politique de Michel Foucault par le concept de psycho-politique, où nous, les « users », participons avec notre consentement, voire enthousiasme, à notre propre exploitation en donnant à volonté nos images et autres informations nous concernant aux géants de l’Internet. Nos informations forment leur capital.

    AVEC:
    WILLIAM ANASTASI, LUC ANDRIÉ, JACOB APPELBAUM, ARAM BARTHOLL, VIKTORIA BINSCHTOK, GIACOMO BIANCHETTI, JAMES BRIDLE, LUCIEN CASTAING-TAYLOR / VERENA PARAVEL, KURT CAVIEZEL, JEAN-MARC CHAPOULIE, GAËLLE CINTRÉ, PAOLO CIRIO, EDMUND CLARK, NICOLAS CRISPINI, COLLECTIF_FACT, STÉPHANE DEGOUTIN ET GWENOLA WAGON, GUILLAUME DÉSANGES / MICHEL FRANÇOIS, HEATHER DEWEY-HAGBORG, JIMMIE DURHAM, LÉA FARIN, HARUN FAROCKI, ENRIQUE FONTANILLES, MELANIE GILLIGAN, DAN GRAHAM, G.R.A.M.,HERVÉ GRAUMANN, VINCENT-EMMANUEL GUITTER, GARY HILL, LYNN HERSHMAN LEESON, ANN HIRSCH, JAN HOFER & SEVERIN ZAUGG, MATTHEW KENYON, JOAKIM KOCJANCIC, CLÉMENT LAMBELET, JÉRÔME LEUBA, ARMIN LINKE, FRED LONIDIER, RAFAEL LOZANO-HEMMER, JILL MAGID, RUBENS MANO, JOSEP MARIA MARTIN, !MEDIENGRUPPE BITNIK, ADRIEN MISSIKA, GIANNI MOTTI, WARREN NEIDICH, CHRISTOF NÜSSLI / CHRISTOPH OESCHGER, WILLEM POPELIER, JULIEN PRÉVIEUX, CATHERINE RADOSA, SÉBASTIEN REUZÉ, JENNY ROVA, JULIA SCHER, MANUEL SCHMALSTIEG, SEAN SNYDER, JULES SPINATSCH, JONAS STAAL, JEMIMA STEHLI, FRANCK VIGROUX, VANGELIS VLAHOS, EXEMPLE

    Centre de la Photographie de Genève
    Bâtiment d’art contemporain
    28, rue des Bains
    1205 Genève

    Plus d’informations ici: 50jpg.ch

  • LOOP ! L’art vidéo au Musée d’art du Valais
    Musée d’art, Sion, CH
    Exposition 23.04 – 14.08.2016

    grande
    Emmanuelle Antille (*1972), Le Bruissement des Arbres, 2013 © Musées cantonaux, Sion ; Robert Hofer

    LOOP ! L’art vidéo au Musée d’art du Valais

    Exposition du 23 avril 2016 au 14 août 2016

    Le Musée d’art présente une sélection d’œuvres vidéo conservées dans ses collections, signées notamment par Emmanuelle Antille, Ursula Biemann, Eric Hattan et Severin Kuhn et Delphine Reist. Le mot loop, issu de l’anglais « tourner en boucle », évoque le recommencement perpétuel qui caractérise ce médium. Inaugurée en 1994, la collection d’art vidéo du Musée d’art est mise en scène dans un parcours centré sur le paysage, le corps humain et l’environnement.

    Musée d’art
    Place de la Majorie
    1950 Sion

    Plus d’informations ici: musees-valais.ch

  • LOOP ! L’art vidéo au Musée d’art du Valais
    Art Museum, Sion, CH
    Exhibition 23.04 – 14.08.2016

    grande
    Emmanuelle Antille (*1972), Le Bruissement des Arbres, 2013 © Musées cantonaux, Sion ; Robert Hofer

    LOOP ! L’art vidéo au Musée d’art du Valais

    Exhibition 23rd April 2016 to 14th August 2016

    Le Musée d’art présente une sélection d’œuvres vidéo conservées dans ses collections, signées notamment par Emmanuelle Antille, Ursula Biemann, Eric Hattan et Severin Kuhn et Delphine Reist. Le mot loop, issu de l’anglais « tourner en boucle », évoque le recommencement perpétuel qui caractérise ce médium. Inaugurée en 1994, la collection d’art vidéo du Musée d’art est mise en scène dans un parcours centré sur le paysage, le corps humain et l’environnement.

    Musée d’art
    Place de la Majorie
    1950 Sion

    Plus d’informations ici: musees-valais.ch

  • LE TEMPS DE L’AUDACE ET DE L’ENGAGEMENT – DE LEUR TEMPS (5)
    Contemporary art institut, Villeurbanne/Rhône-Alpes, FR
    Exhibition 12.03 – 08.05.2016

    1
    Cedrick Eymenier, The Answer, 2016

    LE TEMPS DE L’AUDACE ET DE L’ENGAGEMENT – DE LEUR TEMPS (5)
    PRIVATE FRENCH COLLECTIONS
    FROM 12TH of MARCH TO 8TH of MAY 2016

    OPENING: FRIDAY 11 MARCH 2016
    18:00 → in situ → IAC

    129 ARTISTES / 87 COLLECTIONNEURS / 157 ŒUVRES / 12 PRODUCTIONS INÉDITES
    INSTITUT D’ART CONTEMPORAIN / ASSOCIATION POUR LA DIFFUSION INTERNATIONALE DE L’ART FRANÇAIS (ADIAF)

    Dans le cadre de la 5e édition de l’exposition triennale de l’Adiaf De leur temps, l’IAC présente un nouvel instantané des collections françaises d’art contemporain à travers une sélection d’œuvres acquises depuis 2012. Constituant un panorama unique des achats récents des collectionneurs français, cette exposition témoigne de leur vitalité et de leur passion pour l’art « de leur temps ».
    L’Institut d’art contemporain place cette nouvelle édition sous le signe de l’audace et de l’engagement et renvoie par là même à ce qui le caractérise : outil de création, d’expérimentation et de recherche, également doté d’une collection, dont la création et la production constituent les fondements.
    Ainsi, parmi les 129 artistes présentés, l’IAC accompagne la production d’œuvres nouvelles de 12 artistes, elles-mêmes proposées et financées par 12 collectionneurs.
    Ou comment, au-delà des objets et des œuvres, contribuer à la création de son temps.

    More informations here: Institut d’art contemporain — Villeurbanne/Rhône-Alpes

    GIULIA ANDREANI, ANDRÉ-PIERRE ARNAL, LAËTITIA BADAUT-HAUSSMANN, DELPHINE BALLEY, ISA BARBIER, IVAN DE MENIS, JULIEN DES MONSTIERS, DAVIDE BALULA, BASSERODE, LAURENT BAUDE, CÉCILE BEAU, NEIL BELOUFA, JULIE BÉNA, BERDAGUER & PÉJUS, EVA BERGERA, AMÉLIE BERTRAND, JONATHAN BINET, ANNE BLANCHET, OLIVIER BLANCKART, MICHEL BLAZY, VÉRONIQUE BOUDIER, PATRICK BOUGELET, LILIAN BOURGEAT, NATHALIE BOUTTÉ, DAVID BROGNON & STÉPHANIE ROLLIN, ÉMILIE BROUT ET MAXIME MARION, ELINA BROTHERUS, BOTELLA BRUNO, PIERRE BURAGLIO, MIRIAM CAHN, STÉPHANE CALAIS, JEROME CAVALIERE, JULIE C. FORTIER, NINA CANELL, MAXIME CHANSON, COLLECTIF FACT, SERGE COMTE, PAZ CORONA, VINCENT CORPET, SYLVAIN COUZINET-JACQUES, JULIEN CRÉPIEUX, FABRICE CROUX, GRÉGOIRE DALLE, LILIAN DAUBISSE, GAËL DAVRINCHE, HÉLÈNE DELPRAT, WIM DELVOYE, LAURENCE DEMAISON, JEAN DENANT, RAPHAËL DENIS, JUDITH DESCHAMPS, NOËL DOLLA, BERNARD DUFOUR, ALEXANDER DUKE, CEDRICK EYMENIER, ELÉONORE FALSE, MOUNIR FATMI, CLAUDE FAURE, STEPHEN FELTON, ISABELLE FERREIRA, ANNE-VALÉRIE GASC, GEERT GOIRIS, TONI GRAND, PETRIT HALILAJ, BÉRENGÈRE HENIN, RENAUD JEREZ, EVA JOSPIN, ZILVINAS KEMPINAS, TARIK KISWANSON, KOLKOZ, EVANGELIA KRANIOTI, LAURA KUUSK, ARNAUD LABELLE-ROJOUX, MEHDI-GEORGES LAHLOU, BERTRAND LAMARCHE, GEORGES HENRY LONGLY, JONATHAN LOPPIN, FRANÇOIS MALINGREY, DIMITRI MALLET, MATTHIEU MANCHE, MAUDE MARIS, OLIVIER MASMONTEIL, THÉO MERCIER, MYRIAM MIHINDOU, ADRIEN MISSIKA, NICOLAS MOMEIN, ARASH NASSIRI, NØNE FUTBOL CLUB, DAMIR OČKO, DANIEL OTERO TORRES, BLAISE PARMENTIER, LAURENT PERBOS, LAURENT PERNOT, AURÉLIE PÉTREL, AGATHE PITIÉ, ÉRIC POUGEAU, LOUISE PRESSAGER / JAVIER PÉREZ, LAURE PROUVOST, FLORIAN & MICHAEL QUISTREBERT, TILL RABUS, SEAN RASPET, RERO, JOHANN RIVAT, ROTI, STERLING RUBY, LIONEL SABATTÉ, VITTORIO SANTORO, PIERRE SEINTURIER, YANN SÉRANDOUR, ALEXANDRE SINGH, SOCIÉTÉ RÉALISTE, ESTHER STOCKER, JO-EY TANG, THE KID, XAVIER THEUNIS, SIMON TILCHE ÉCHASSERIAUD, NIELS TRANNOIS, TUNGA, IDA TURSIC & WILFRIED MILLE, PIETER VERMEERSCH, NOÉMIE VULPIAN, YAN XING, MICHAEL ZELEHOSKI, ET DES ÉDITIONS DE SAÂDANE AFIF, LEONOR ANTUNES, CLAUDE RUTAULT, DEREK SULLIVAN ET UNTEL

    CURATED BY
    Commissaire générale : Nathalie Ergino assistée de Magalie Meunier,
    Avec le Comité de sélection ADIAF : Bruno Henry, Jacques Caton & Michel Poitevin

    Avec le soutien de : Lombard Odier, Artcurial, le Comité des Galeries d’Art, INLEX, la Fondation Hermès.
    En partenariat avec : Horizon Bleu, Creativ, Silvana, Hôtel Fourvière & Collège Hôtel.

    PRODUCED BY
    Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes

Back to top