Les instants vidéo au Japon

japon-1

18.02 – 22.02.2013 | Institut Français au Japon | Ichigaya-funagawara-machi, Shinjuku-ku15, Tokyo, JP | www.instantsvideo.com | www.institutfrancais.jp

Regards d’ailleurs sur le Japon
Nijuman No Borei (200 000 fantômes) de Jean-Gabriel Périot
Gengo de Pascal Lièvre et Stéphen Sarrazin 2009 4’41
みみがキュッとなる (Ears are Dazzled, touched by sound) de Amanda Belantara (USA, 2009) 20’
Atome Japon 2002 de François R (France, 2004) 14’21
Corps flottants de Robert Cahen (France, 1997) 13’
Momoshima or the possibility of an island de Collectif_Fact (Suisse, UK 2012) 13’45

Les Instants Vidéo Numériques et Poétiques, festival basé à Marseille, célèbrent en 2013 le 50e anniversaire de l’art vidéo. Il ne s’agit pas d’une commémoration, mais de la célébration d’un art qui ne cesse d’inventer de nouvelles formes et de nouvelles approches des réalités complexes de ce monde en pleine mutation politique, sociale, culturelle et technologique. Débuter cette célébration au Japon est un choix symbolique important, puisque c’est ici que la société Sony mis sur le marché la première caméra légère (Partapack) dont s’emparèrent les pionniers de l’art vidéo. Les choix réalisés par les Instants Vidéo pour leur première présence au Japon exposent des tendances esthétiques et poétiques de l’art vidéo d’hier et d’aujourd’hui, entre regards étrangers sur l’archipel et nouvelle création d’artistes du bassin méditerranéen.